TOUT SUR LA VUE

Tout ce que vous devez savoir sur la vue et son environnement.

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous apportons tous les conseils dont vous avez besoins.

L’ASTIGMATISME

LE DALTONISME

L’HYPERMÉTROPIE

LA PRESBYTIE

LE STRABISME

TRAITEMENTS - TYPES DE VERRES

& MATIÈRES DES LUNETTES

Aujourd’hui les verres correcteurs peuvent bénéficier de nombreux traitements apportant confort et efficacité. Traitement antibuée, antirayures, antireflet, antistatique, hydrophobe, oléophobe, verres photochromiques, polarisants, verres teintés et UV.

Selon la fonction qu’il devra remplir, un verre correcteur n’aura pas la même forme, le même indice de protection, la même nature. Indices des verres, verres minéraux, organiques, sphériques ou asphériques, unifocaux, multifocaux ou progressifs

Selon la fonction qu’il devra remplir, un verre correcteur n’aura pas la même forme, le même indice de protection, la même nature. Indices des verres, verres minéraux, organiques, sphériques ou asphériques, unifocaux, multifocaux ou progressifs

La boutique Vue d’Ici vous aide à choisir la meilleure solution adaptée pour vous.

Une gamme complète

et hautement technologique

Nous avons développé une offre globale, en proposant à nos partenaires une gamme large et diversifiée de verres répondant aux attentes des porteurs de lunettes en termes de sécurité, de résistance, de finesse, d’esthétique et de légèreté.

C’est ainsi que nous mettons à disposition des patients toutes les solutions technologiques existantes, des matériaux ultra légers et résistants comme le Trivex d’indice 1.53, jusqu’aux verres antireflets dotés des meilleures qualités de résistance aux rayures et de facilité de nettoyage comme les PCC2 UV.

Dans le domaine des verres progressifs, nous répondons à la demande de simplicité et d’adaptabilité des porteurs par la mise en œuvre des meilleures technologies de personnalisation des zones focales.

L’astigmastisme

Les astigmates ne voient pas correctement, ni de près, ni de loin. Les lignes, verticales, horizontales ou obliques, sont mal perçues et déformées. Certains astigmates confondent ainsi les caractères proches comme M, N et H, ou 8 et 0. Ce trouble de la vision est dû à la configuration de la cornée, qui prend une forme ovale au lieu d’être ronde. Les rayons lumineux convergent au niveau de la rétine dans le cas d’une bonne vision. Ils se focalisent dans le cas de l’astigmatisme à différents endroits, devant et derrière la rétine. L’image transmise au cerveau est donc brouillée.

Le daltonisme

Une anomalie de la perception des couleurs : un daltonien dichromate ne voit que deux couleurs, un monochromate voit en noir et blanc, un trichromate anormal perçoit mal le rouge, le vert ou le bleu. La rétine est composée de photorécepteurs qui permettent la vision de jour et des couleurs (les cônes) et la vision de nuit (les bâtonnets). Le nombre et la nature des cônes dont dispose une personne détermine sa vision des couleurs. Le daltonisme est une maladie génétique irrémédiable surtout masculine. Son dépistage précoce est important pour permettre aux personnes atteintes de s’y adapter.

L’hypermétropie

Les hypermétropes voient généralement mal de près, et bien de loin.Chez l’enfant, l’hypermétropie est parfois accompagnée d’un strabisme convergent dû à l’effort d’accommodation de l’œil. L’œil hypermétrope est trop court, ce qui entraîne la formation de l’image « derrière » la rétine et, donc, d’une image floue lorsque l’œil est au repos, c’est-à-dire quand il ne s’accommode pas. Avant 40 ans, une faible hypermétropie peut passer inaperçue du fait de la faculté accommodative de l’œil. Après 40 ans, en revanche l’œil a de plus en plus de difficultés à s’accommoder et l’hypermétropie se fait ressentir.

La myopie

Lorsque l’on est myope, on ne voit pas bien de loin et la vision s’améliore à mesure que l’on se rapproche de l’objet regardé. Généralement, la myopie apparaît entre 7 et 14 ans et se stabilise entre 20 et 25 ans. Néanmoins, certaines myopies peuvent apparaître à n’importe quel âge et évoluer de diverses façons. Ce trouble de la vision est caractérisé par une convergence des rayons lumineux devant la rétine qui rend la vision floue. En effet, cette convergence doit se faire au niveau même de la rétine qui capte les signaux lumineux issus de l’environnement pour les transmettre au cerveau.

La presbytie

La presbytie est responsable d’une mauvaise vision de près obligeant généralement à allonger les bras pour lire une étiquette d’emballage, un journal ou un livre. Elle apparaît à partir de 45 ans environ et se stabilise vers 60 ans. Elle est le témoin du vieillissement du cristallin, partie de l’œil qui se contracte et se décontracte pour faire la mise au point sur des objets proches ou lointains. Passé 45 ans, il devient moins élastique et ne joue plus son rôle correctement, la faculté d’accommodation de l’œil diminue ensuite jusqu’à disparaître complètement après 60 ans.

Le Strabisme

Du grec strabismos : loucher, le strabisme est une affection fréquente surtout chez les jeunes enfants. Au-delà de l’aspect inesthétique, cette anomalie visuelle est souvent la traduction d’un trouble plus ou moins grave de la vision. La déviation des yeux est provoquée par un mauvais fonctionnement des muscles oculaires qui, n’ayant pas la même force, agissent de façon déséquilibrée. Une personne atteinte de strabisme ne peut donc bénéficier d’une vision binoculaire, c’est-à-dire qu’elle ne peut pas utiliser simultanément les deux yeux et voit donc en 2D avec un champ de vision réduit.

Vue d’Ici

6 rue Sadi Carnot
82800 NEGREPELISSE

05 63 30 88 96

Horaire d'ouverture

Lundi : 14h30 – 19h
Mardi au Vendredi : 9h -12h / 14h15 – 19h
Samedi : 9h – 12h

Vue d’Ici : opticien agrée verres et montures de lunettes de vue, solaires et lentilles de contact à Nègrepelisse (82)